Les événements thé-bluffants

Le JoBo, mon premier rendez-vous tea-time

L’Événement ?: Un tea-time à l’hôtel Le JoBo, boutique hôtel parisien ouvert il y a moins de deux mois. 10 rue d’Ormesson, 75004. Métro Saint Paul
Programme ?: Echange et papotage avec la team tea addict, conseils et recommandations à Macha dans l’élaboration d’un tea-time. Le JoBo propose notamment un bar ouvert 24h sur 24 !
Responsables présents ? : Macha
Les autres guests, c’était qui ? : Estelle de Volutes Tea, Adeline de Thé+Toi,  Laetitia de Thévangeliste et Alice d’In Food We Trust.
Ce qu’elles en ont pensé : Les impressions d’Estelle, Adeline, Laetitia et Alice.
Ce que cela m’a apportée ?: Découvrir un magnifique hôtel et les pâtisseries Michalak

La blogosphère du thé comporte plein de gens sympas. Adeline nous a ainsi organisées un tea time absolument parfait au sein de l’hôtel Le JoBo.
Dédié à Joséphine de Beauharnais (qui fut également Madame Bonaparte avant de se faire répudier pour son infertilité, keur sur toi napo, t’es décidément charmant), l’hôtel est absolument splendide. Décoré par Bambi Sloan qui s’était auparavant occupée de la décoration de l’hôtel Saint James dans le seizième arrondissement, le JoBo se compose d’une allure plutôt rock et complètement dédié à la mode empire. C’est savamment dosé : à un chouïa de plus ou de moins, la mauvaise couleur ou une teinte décalée, on basculait dans le kistch le plus puissant. Alors que là et bien, mes amis… C’est juste superbe.
Portrait de Joséphine, moquette léopard, chaises léopard ou à fleurs, plafond rose : on s’y sent bien et on soulève discrètement le doigt quand on boit son thé.

Le JoBo n’avait pas de tea time complet suite à son ouverture récente : pas de panique, Macha notre hôtesse nous a proposé quelque chose de particulièrement démentiel.

Du thé Mariage Frères de sa sélection disposé avec élégance sur un plateau zèbre avec des pétales de roses fraîches ainsi que des verrines du fameux pâtissier Michalak.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est que tout était pensé en permanence, rien n’était laissé au hasard. Ainsi, sur chaque soucoupe, nous avions pu trouver une jolie cuillère dorée et un pétale de rose.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Niveau dégustation, nous avons commencé sous conseil de Macha avec un oolong Milky Blue de Mariage Frères ; je n’avais jamais pu goûté un thé pareil et je dois avouer qu’il est sidérant. Très lacté, on y percevait un goût de noix de coco. Je l’ai tellement apprécié que je songe à me le procurer !

Bon. Les pâtisseries Michalak, c’est un peu en train de devenir le loup blanc de Paris. On en parle, on en parle, avec La Durée, Angélina et Pierre Hermé. Je n’avais jamais auparavant pu y goûter, ce fut donc l’occasion. Macha nous avait sélectionnés différentes verrines : j’en avais une mêlant du caramel et du chocolat, alternance entre moelleux et croquant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai continué ma dégustation avec un thé vert du Japon Fuji Yama : je crois qu’il s’agit clairement du thé nature que je préfère. Les thés verts japonais sont très herbacés et frais en bouche. Parfait pour se réveiller ou à toute heure de la journée.
Ces deux essais m’ont donné l’envie de me rendre illico presto chez Mariage Frères mais j’en ai encore beaucoup trop à écouler. Si vous cherchez justement une façon pratique de limiter votre stock de thé, je vous invite à lire cet article d’Estelle.

Comme je vous l’ai précisé, le tea time de l’hôtel Jobo est donc en élaboration. Mais il s’avère déjà très prometteur et j’y retournerai avec grand plaisir aussi bien pour déguster un de leurs cocktails que du thé. Très bien accueillies par Macha et le reste de l’équipe, vous passerez sûrement un très très bon moment. Alors… Allez y ?

 

Une réflexion au sujet de « Le JoBo, mon premier rendez-vous tea-time »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *