Envouthé Analyse

Envouthé : Teatime with Geeks

Prologue : On assiste depuis quelques années au marché florissant des box : c’est à se demander qui aura le concept le plus innovant et chaque marque s’en donne depuis à qui mieux mieux. Le site Toutes les Box en répertorie un nombre extravagant et les topics sont variés et peuvent être étonnants : box beauté, box food, box geek, box sex toy (oui oui). La carte sensible du paquet surprise a été une valeur sûre : recevoir tous les mois une pochette surprise demeure un sentiment des plus singuliers et des plus agréables.
J’ai à mon tour succombé à la magie des box et ai lancé mon abonnement à Envouthé.
Le but d’Envouthé reste simple : découvrir des thés de différents horizons. Leur slogan ou logo confirme cette impression : « Chasseur de Thés ».

Je ne me suis pas orientée dans un premier temps vers la Thé Box, concurrente numéro 1 d’Envouthé : j’avais eu des échos plus positifs pour cette dernière dans un premier temps. Ensuite, avant de me décider définitivement, je me suis rendue sur les sites des deux marques et les thèmes de la Thé Box me plaisaient moins de manière générale. Cependant, je ne reste pas fermée et songe à alterner mes abonnements.
Niveau prix, Envouthé est à 19.9 euros et La Thé Box culmine à 21.9 euros.

Cachée par ces deux mastodontes, il reste également Chakaiclub : sous forme de pochette, on reçoit pour 11,5 euros 5 sachets de 10 grammes de thé, une surprise et un magazine papier.

Ces articles « focus sur les box » se sépareront en deux catégories : une analyse sur les thés en eux mêmes et une autre d’un point de vue marketing. Donc chers amis, si le blabla communicationel ne vous intéresse pas plus que ça, arrêtez vous à la fin du premier topic.

Analyse des thés proposés et de la surprise gastronomique ou objet

15 grammes de Paris s’éveille, les Geeks s’endorment – Thé noir d’Inde et de Chine saveur Boulangère – Marque Kodama
Très bonne surprise. Au nez, j’y percevais une vague odeur de noisette ou de chocolat et au goût, c’est effectivement un très bon thé selon moi pour se réveiller. (Pour la petite histoire, je l’ai amené au travail pour la théière du bureau et mes collègues m’ont remerciée et aujourd’hui, il n’y en a plus)

2 sachets de Sencha et Uji Matcha – Thé vert Sencha et Matcha d’origine du Japon – Marque Kosyuen
Alors là, YOUPI. J’adore Kosyuen, leur salon de thé est juste mythique et les produits sont frais, le thé délicieux et le cadre bien mignon. Donc les sachets de thé tombent à point nommée.
L’Uji était bien bon, dégusté chez moi avec un bouquin. Plus soft que son copain ci-dessous !

2 sachets de Sencha & Fuji Matcha -Thé vert Sencha et Matcha d’origine du Japon – Kosyuen
J’ai dégusté ce thé un matin au boulot complètement assommée. Très très végétal, je l’ai beaucoup aimé (merci encore Kosyuen).

15 grammes de FrenchTech Club – Thé vert de Chine, groseille, sureau, fraise, mûre – Lagosta
Un thé aux fruits rouges… A l’odeur, on perçoit plus la groseille mais au goût c’est pour moi la fraise qui domine. Très frais et fruité, je suis globalement conquise.
Je l’ai surtout dégusté le matin : grande amatrice de thé vert, je me sentais « pump it up » après en avoir bu une tasse !

20 grammes Abracadabra –  Thé oolong poire prune raisin pêche – Envouthé
Très très jolie surprise ! J’aime beaucoup les oolongs et notamment le milky. Quand j’ai ouvert la petite boîte, un lourd parfum de poire s’en est échappé et au goût c’est fruité au possible. Enorme coeur de coeur pour ce thé.

Oui j’ai retrouvé un dessin animé de quand j’étais gamine en intégralité sur Youtube. Merci Dieu.

3 sachets de Tropicoco – Infusion Zeste d’Orange, zeste de citron, orange, noix de coco, ananas, citron – Or Tea
A l’odeur, cela m’évoque un gâteau où l’on sent plutôt bien le mélange de l’orange, du citron et de la noix de coco. Au goût, je trouve ça malheureusement très chimique : l’orange et le citron sont présents fortement et coco de manière plus douce. Quant à  l’ananas, il se laisse complètement absorber par ces trois autres parfums.

Du Pop-Corn Miel Noisettes Caramel – Joe & Seph’s – 100% d’ingrédients naturels
Bon manque de bol. J’aime pas trop le pop corn. Pourtant Dieu sait que je suis une team sucrée. J’aurai préféré un petit accessoire thé-sympa. Telles furent mes premières pensées. Puis j’ai goûté et finalement, ce n’était pas si mal !! Cela se laissait bien grignoter et ma collègue du bureau les a trouvés aussi bons que moi.

Petit plus : Envouthé s’est allié ce mois-ci avec Arnaud Delmontel qui a donc crée des pâtisseries pour accompagner spécialement vos thés ! Et elles ont l’air plutôt délicieuses.

Analyse du thème d’Envouthé d’octobre

La première chose que l’on voit lorsqu’on reçoit la box est bien évidemment le design de cette fameuse boîte : le packaging est donc clé. Au départ, je voulais me procurer la box du mois de septembre Casse-Tête Chinois dont le thème était bien évidemment la Chine : le design de cette édition (et le contenu bien sûr !) m’avait particulièrement séduite.
Du coup quand je reçois la geek, je suis un peu mi-figue mi-raisin : contente bien sûr mais un peu déçue tout de même (après ça m’apprendra à m’y prendre en retard !).

Le packaging de cette box est amusant : il reprend le design de PackMan avec des coeurs, des tasses et des théières. Sur le côté, une phrase en langage binaire signifiant « je suis un excellent code wifi » m’arrache un petit sourire : il aurait été plus intéressant selon moi de placer discrètement un code de réduction ou une phrase en rapport avec le thé, pour jouer sur la cohérence.

Le thème de la box est de prendre en contre-pied l’image du geek/no life : j’avoue ne pas faire la distinction entre la notion de geek et celle de no-life, personne complètement addict et sans vie sociale caché dans un endroit dépourvu de lumière naturelle. Le parti pris d’Envouthé est ainsi intéressant : ils se focalisent ainsi sur le thème de la nouveauté et de l’innovation, ces deux éléments étant des répercussions directes des nouvelles technologies sur nos vies et valeurs chères à nos amis geek technophiles.

Le livret est extrêmement bien réalisé et ludique : des petites blagues y sont cachées à différents endroits, des fonds de pages en pixels…. Les thés y sont décrits avec leur proportion en théine, leur nature, la préparation recommandée et une courte description : celle-ci va majoritairement dans le sens de la box, c’est à dire innovation/univers geek. Sur la page de droite, on retrouve une rapide description de la maison de thé, l’avis d’Envouthé dans la même optique que la description du thé ainsi qu’un paragraphe « vos impressions » où l’on peut attribuer une note sur cinq. Le livret se ferme sur de jolies photos des thés de la box avec des accessoires geek et les pâtisseries d’Arnaud Delmontel.
Cohérence 100% : on termine le livret et la phrase finale est « Cliquez, infusez ! »

Comme précisé plus haut, Envouthé a aussi un partenariat avec Arnaud Delmontel, boulangerie pâtisserie parisienne ayant quatre boutiques dans Paris. Le pâtissier a ainsi crée différents gâteaux au nom bien geek pour accompagner les thés.
Je trouve l’idée d’un point de vue marketing assez géniale : cela permet d’aller découvrir une boulangerie et pâtisserie où on ne se serait pas rendus dans un premier temps et ensuite, d’allier gourmandise et thé et de faire de votre maison votre propre petit salon de thé personnel.

En conclusion 

En communication, tout se valide : lancer une start-up pour vendre des doudounes au Sahel pourra un jour sembler une idée révolutionnaire si cette idée est accompagnée d’une bonne présentation et d’arguments bien tournés.

Le positionnement est pour moi intéressant : cependant, peut-on dire que les thés proposés confirment cette stratégie ? Deux thés Japonais classiques, deux thés et une infusion fruités, un thé noir saveur boulangère… Mmmh. Je suis mi convaincue mi sceptique : après le thème était ardu à argumenter, je salue donc la performance et l’effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *