Les événements thé-bluffants

Création de boîtes Washi – L’atelier d’Adeline Klam

L’Événement ?: Un atelier organisé par la boutique Adeline Klam (54 boulevard Richard Lenoir, 75011, Métro Bastille ou Richard Lenoir)
Programme ?: Réalisation de trois boîtes washi de A à Z (sélection du papier, découpe, collage…) pendant deux heures
Ce que cela m’a apportée ?: Retrouver le plaisir du Do It Yourself
Moi aussi, je veux en faire ! : La réservation s’effectue en ligne ici et il faut compter trente euros par personne pour cet atelier.

capture-decran-2016-12-01-a-22-09-36

J’avais lu le compte rendu de mon amie Estelle et mes yeux avaient brillé. Les boîtes washi m’ont toujours séduite par leur aspect raffiné et élégant. Pouvoir en confectionner une de ses propres mains permettait donc de joindre l’utile à l’agréable (et au beau). Enfin, dernier argument, j’ai désormais des boîtes washi vides : il va falloir se procurer du thé pour ne pas les laisser célibataires ! (Oui, tout argument est recevable). Je m’y suis rendue avec ma mère, fervente passionnée de collage en tout genre.

capture-decran-2016-12-01-a-22-11-33

Adeline Klam

La créatrice de cette boutique est tombée amoureuse des papiers japonais… Et l’on comprend pourquoi ! Fabriqué au Japon, ces papiers sont fabriqués à partir de longues fibres de mûriers : idéal pour le cartonnage, la reliure, l’origami ou encore la décoration. Toutes ces activités vous tentent ? Cela tombe bien. Vous pouvez les réaliser à votre tour en vous procurant du matériel et/ou alors des nombreux guides vendus sur place.

L’atelier d’Adeline Klam se situe dans le très animé quartier du onzième arrondissement. Arrivées un peu en avance, le store lourdement baissé, nous avions commencé à loucher pour apercevoir l’intérieur de la fameuse boutique…

Du papier japonais partout, de toutes les couleurs et motifs imaginables, des mobiles en origami, une atmosphère lumineuse et chaleureuse. Le choix est de qualité et varié : je ne peux pas m’empêcher de baver devant de magnifiques carnets, coussins en tout genre. L’atelier commençant à onze heures, on nous dirige rapidement vers le fond de la boutique où une grande table nous attend ! Un porte manteau accroché au mur avec le mot atelier recouvert de papier fleuri et coloré m’a rappelée mes années de maternelle et de primaire où je déposai mes affaires avant d’entrer en classe… Doucement régressif, nous avons pris place enthousiastes.

Focus sur le cours

L’atelier se déroule en petit comité : nous étions sept. Tout vous est fourni : règle, papier, crayon, colle, pinceau… N’hésitez pas à demander de l’aide, on vous répondra avec plaisir. En revanche, préparez vous à retomber dans vos souvenirs de collège : une bonne partie dé géométrie s’annonce !

capture-decran-2016-12-01-a-22-10-13

Une foule de papier bariolée étalée sur la table et vint la partie la plus complexe de ce cours : que choisir ? Tout y est beau et l’on s’échange rapidement les papiers japonais avec nos voisines. On prend, on repose, ah mais celui là est joli et l’autre reste élégant… Pas de panique, si vous hésitez trop longuement : vous n’êtes pas ici pour réaliser une boîte washi mais trois !
On ne peut pas lutter contre son patrimoine génétique : j’étais avec ma mère et nous voulions les mêmes motifs ! J’ai donc varié mes choix pour éviter que nous nous retrouvions avec des boîtes identiques.

capture-decran-2016-12-01-a-22-09-57

J’ai ainsi porté mon choix sur un beau papier de fleurs verts et blancs pour la plus grande boîte : je voulais des couleurs originales, pepsy et printanières.
La seconde, plus petite et avec un couvercle transparent, a été ornée de fleurs de cerisier rouge vif, très japonais. Puis comme Estelle, je suis tombée en pamoison devant un papier reprenant des petites carpes blanches et rouges sur un fond jaune.

Le temps est passé vite, très vite : on y retrouve cet état de concentration propre à la création, où tout semble s’arrêter autour de vous et où seules comptent vos mains qui tracent, coupent, ajustent, collent.

Cours très rentable sur tous les plans, je vous recommande vivement d’y aller : les fêtes approchant, réaliser ces boîtes peut être un très beau cadeau à offrir par la suite à vos proches (genre regarde comment je suis doué(e) ! ). Ou alors offrez leur l’atelier pour une séance de Do It Yourself apaisante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *