Le cinquième arrondissement·Les salons de thé classique·Moyen budget·Pour des desserts... hors du commun

L’Enclos de Ninon, pâtisseries yummy

Où ? :  L’Enclos de Ninon, 68 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris. Métro : Cardinal Lemoine. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 20h, le dimanche de 10h à 19h. Fermé le lundi.
Quoi ? : Ancien Sugarplum, bienvenue à l’Enclos de Ninon !
Combien ? : 6 euros le thé Palais des Thés et entre 2.8 et 5 euros votre part de gâteaux
Parfait pour ? : Goûter des gâteaux fins et originaux

Sugarplum, mon sugarplum avait fermé. Je croyais pouvoir tirer un trait sur leurs fameux cookies et ça me tracassait un peu. Mais non ! Que nenni ! Sugarplum est mort, vive l’Enclos de Ninon : celui-ci n’est que la renaissance de ce fameux salon, encore plus orienté thé que le précédent.

Je m’y suis rendue à deux reprises : une première fois avec la team tea addict pour un after work et une seconde fois avec Nicolas.

Au niveau de la décoration, on retrouve le joli comptoir de bois et son plancher : les tables et les chaises ne sont plus dépareillées mais de bois noir et tout un pan de mur est consacré à la vente de produits gastronomiques, de théières et de thés.Petit regret : pas de cartes chez L’Enclos de Ninon. Il est donc difficile de faire son choix sans avoir toutes les possibilités sous les yeux.

Au niveau du thé

La marque choisie est Palais des Thés : la carte est plutôt vaste avec 25 variétés, principalement des thés parfumés mais quelques grands classiques comme un sencha, un yunnan, un darjeeling… J’ai pris une première fois un gyokuro et ensuite un sencha. Peut-être est-ce la qualité de Palais des Thés qui se détériore ou alors une mauvaise préparation (eau trop minérale ou thé trop infusé), je n’ai pas été convaincue par les thés. J’ai même eu beaucoup de difficultés à terminer le sencha, bien trop âpre à mon goût.

Au niveau des pâtisseries

Bon. Et c’est bel et bien là que L’Enclos de Ninon tire son épingle du jeu… A prix abordables, on trouve des pâtisseries raffinées, des plus classiques aux plus originales.

Première bonne nouvelle : ils ont conservé leur recette de cookie et ceux ci demeurent délicieux.
Seconde bonne nouvelle : l’originalité est de mise. Pour cinq euros, des petites tartes sont confectionnées et elles ont pour le coup des goûts étonnants : j’ai opté pour une tarte aux figues et une tarte framboise beurre de cacahuètes. Les deux étaient foncièrement bonnes et avec un taux de sucre raisonnable : esthétiquement, c’était également très joli.

Une réflexion au sujet de « L’Enclos de Ninon, pâtisseries yummy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *