Analyse de marque

Teekampagne alias Campagne de Thé

Prologue
Mes analyses sur les box touchent à leur fin. Cet exercice m’a énormément plu, mêlant tous les aspects de mon métier et je me suis donc décidée à l’orienter sur un autre sujet : les analyses de marque de thé. Cohérence, packaging, choix des thés… Rien ne sera épargné et vous aurez ainsi toutes les cartes en main au moment de vos emplettes. Idéalement, je n’aimerai vous présenter que des marques éthiques et responsables mais… L’on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait.
On est parti ?


Comment j’ai connu la marque
Chloé de Somewhere Over The Teapot s’avère être une chic fille mais ça, vous le saviez déjà. Son thé de prédilection n’est autre que le Darjeeling : elle en boit beaucoup, passionnément, à la folie et écrème pas mal de marques afin de trouver son bonheur. Lorsqu’elle s’est faite contacter par cette marque allemande, elle a ainsi proposé aux copines d’en recevoir : si mon article ne vous convenait pas, retrouvez l’avis d’Estelle, Laetitia et Chloé.

La marque en elle-même
Teekampagne est une marque de thé allemande, fondée en 1985 à Berlin, appelée Campagne de Thé en France. Le parti pris consiste à ne proposer qu’un seul type de thé : le Darjeeling, qualifié de « champagne des thés ». Cultivé sur « les versants abrupts de l’Himalaya », on nous propose un thé biologique, contrôlé et acheté directement en Inde en très grande quantité. Aujourd’hui premier importateur mondial de Darjeeling, Teekampagne propose en soit un thé estampillé FTGFOP1, Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe 1, soit le meilleur grade de qualité de feuille.

Analyse de la marque

  • Une marque au business model innovant…

Si l’on reprend le site de la marque, voici un rapide résumé de ce que propose Campagne de Thé : « un achat en grande quantité directement chez les producteurs, une seule sorte de thé, le plus apprécié des amateurs dans le monde entier, un circuit de distribution court, des ventes adaptées aux périodes de récolte, et une information détaillée et transparente sur le produit et son origine.  » 

Je vous invite à regarder juste à côté cette très jolie infographie qui explique tout le circuit réalisé par TeeKampagne. Tout a été pensé, conçu afin de voir apparaître une marque équitable proposant un thé de qualité.

Le darjeeling est contrôlé, estampillé biologique et l’on peut retracer le parcours de son thé jusqu’au jardin d’origine. Je vous ai déjà parlé longuement dans différents articles de l’importance de nos jours de proposer des produits tracés suite aux différents scandales alimentaires. Campagne de Thé nous propose justement ceci. Mais pas seulement !

 

  • Ethique et responsable : hello bonheur

Bon sang, nom d’une cacahouète à pois, le thé est bio et de commerce équitable, et accessible et écologiquement responsable d’un point de vue du packaging !!! 61,5% du prix de vente est reversé aux producteurs.

Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin : leur bilan CO2 est extrêmement faible et ils participent également à un autre projet sympa « le reboisement de la région Darjeeling ».

Je n’ai rien à redire sur ce business modèle, mêlant parfaitement qualité et commerce équitable. Je trouve cela absolument dingue et je regrette que cela n’existe pas pour d’autres types de thé comme le thé vert chinois ou japonais (à chacun sa marotte).

  • Une marque aux innovations commerciales (Abonnement Théi : recevoir les first flush dès qu’on le souhaite)

Pour les grands amateurs de Darjeeling, il est possible de s’abonner et de recevoir le First Flush mais aussi le Second Flush si on le souhaite dès qu’il devient disponible et ainsi être sûr d’en avoir… En effet, les First Flush et les Second Flush ne sont pas à la vente toute l’année car la quantité proposée suite aux exigences de Teekampagne est finalement limitée.
Livrés en priorité, vous êtes donc sûrs de recevoir votre thé chéri en temps et en heure et pour toute l’année !

Le concept est plutôt parfait : vous avez un thé, c’est un peu votre Evian ou Volvic, votre Montbazillac.

  • Un packaging avantageux à long terme

Le packaging vise à acheter en grande quantité le thé afin de limiter le gâchis et les emballages. Le sachet est lambda, gris, avec une étiquette comprenant toutes les informations nécessaires.
En conclusion, le paquet n’est autre qu’un grand sachet de vrac. Petit regret : il pourrait être intéressant de livrer un thé, dans une telle quantité, dans une boîte en fer pour éviter l’oxydation et une perte de saveurs.

Mes remarques : Le paquet d’entrée pesant 250 grammes… Hmpf. Je rechigne déjà à acheter des paquets de 100 grammes alors une telle quantité, sans pouvoir y goûter…. Surtout que l’on ne peut acheter Campagne de Thé que par correspondance ou dans certaines boutiques précises, limitant la possibilité de déguster directement en magasin. Il faut être sûr de son choix.
Mais après tout, c’est la bonne cause et vu tous les avantages que je viens de vous citer, je pense que l’on peut tous bien faire l’effort.

Je n’ai jamais vu une marque ayant une communication aussi cohérente et aussi pointue. Rien n’est laissé au hasard, leur site regorge d’informations tout en étant extrêmement complet sans être fouilli.

On y retrouve également le logo de certification du Tea Board of India pour un thé Darjeeling à origine certifiée.

La baseline « La perfection réside dans la simplicité » veut bien tout dire. Teekampagne ne s’est pas égaré à surfer sur différentes modes comme le thé detox, le packaging girly et racé. Ici, on n’achète pas du marketing mais une qualité du produit et de sa production. Je suis admirative. Des fois, il n’y a pas besoin de plus.

La dégustation du thé

J’ai reçu un Darjeeling fleuri et fruité, un first flush. En toute franchise, je ne suis pas fan du darjeeling au départ, mon coeur allant aux thés verts chinois et japonais. Ou aux oolongs. Mais le darjeeling… Nyung.

Celui que j’ai reçu est un thé Grand Jardin qui provient d’une seule plantation de thé (Chamong).

Ne souhaitant pas rester bête et étant très intriguée par le concept si innovant de Teekampagne, je prépare donc ma tasse.
Je l’ai fait bien trop peu infusé par rapport à ce qui était recommandé pour éviter justement un goût trop astringeant.

Et bien, ce fut une jolie surprise ! J’ai beaucoup apprécié ce thé nature : je ne pense pas pouvoir m’en boire des théières et des théières comme ma chère Chloé… Un peu fruité et léger en arrière goût.

En conclusion : vous voulez (vous) faire plaisir et faire une bonne action, consommer plus juste et équitable ? Vous avez la solution.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *