Le premier arrondissement·Les salons de thé à thème (tricot, librairie...)·Moyen budget·Pour du thé, beaucoup de thé

Le sept cinq, pour un teatime et shopping en plein coeur de Paris

Où ? : Le Sept Cinq, 26 rue Berger, 75001 Paris. Métro : Châtelet (sortie 10, place Sainte Opportune). Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h30, le dimanche de 11h à 19h.
Quoi ? : Un concept-store salon de thé
Combien ? : La formule goûter (une boisson au choix accompagnée de son dessert) est à 8,9 euros
Parfait pour ? : Fuir l’oppression de Châtelet dans un lieu cosy à souhait. Et déguster leurs délicieux gâteaux notamment celui au speculoos et à la banane.

Le Sept Cinq, cela fait longtemps que je passe devant. J’ai travaillé pendant plus d’un an à Etienne Marcel, je me suis souvent arrêtée devant, intriguée et curieuse. Par deux reprises, j’ai tenté de m’y rendre : une première fois, j’ai du annuler le teatime pour raisons personnelles (un grand-père à la santé changeante) et la seconde fois, nous avons du rebrousser chemin Hélène et moi, submergées par le monde qui y était présent.

Mais pugnacité pourrait être mon second prénom : je suis têtue. Lorsque que je veux quelque chose, je ne recule devant rien et ce n’est pas un peu de queue qui va me faire oublier le tout ! Un lundi du mois d’octobre, nous avons fixé notre rendez-vous avec Hélène et Emmanuelle pour papoter comme à notre habitude, en charmante compagnie (soit du thé et des gâteaux).

L’avantage du sept cinq c’est son emplacement : en plein coeur de Paris, cela arrange tout le monde. Mais, mais, mais, Châtelet m’évoque plus le labyrinthe d’une fourmilière qu’une place accessible à un bipède normalement constitué. N’ayant jamais eu un très bon sens de l’orientation, il m’arrive régulièrement de m’y perdre et notamment de me tromper concernant le choix de la sortie. Si l’on oublie ces (menus) détails, tout vous charmera par la suite lorsque vous vous rendrez au sept cinq. 

A la fois concept store et salon de thé, l’endroit est d’une mignonnitude assumée, où la décoration n’a rien à envier à d’autres enseignes. C’est fin, raffiné, un peu hypster peut-être mais c’est joli, sans l’ombre d’un doute. Concernant le concept store, vous pouvez choisir des produits de marque parisienne où tout est sélectionné au coup de coeur. Je trouve tout extrêmement mignon mais attention : un budget doit être au rendez-vous. J’ai beau être une grande passionnée de chaussettes, je ne suis pas encore prête à mettre 18 euros pour une paire, aussi solide et cute soient-elles. Mais une fois de plus, il s’agit plus de l’achat raisonnée et on peut même le voir sous l’angle d’une lutte contre la fast fashion.

Les fameuses chaussettes

Le salon de thé propose de jolies tables avec des chaises de couleurs vives, des murs pepsy et à l’imprimé noir et blanc, des plus seyants. Je n’ai pas pu m’asseoir sur la banquette avec les coussins mais ce n’est pas l’envie qui m’en manquait, ne nous mentons pas. La vaisselle est bien trop mignonne : de récupération, avec un air vintage anglais, je me suis surprise à lever le petit doigt en l’air…

Au niveau du thé

La marque proposée est Collection T, dont une boutique existe Rue des Martyrs. Le Sept Cinq propose pas moins de 23 thés différents (7 thés noirs,2 oolongs, 8 thés verts, 1 thé blanc, 1 rooibos, 2 infusions et 2 thés d’exception). Si vous ne souhaitez pas prendre la formule goûter (grande erreur), les thés sont tous à 5 euros pièce, hormis les thés d’exception à 6 euros. Attention, ce sont majoritairement des thés parfumés.

J’ai choisi le thé Mirabella (thé vert mirabelle et mangue), très fruité en bouche. Plus habituée à déguster tous les produits culinaires dérivés du roi des fruits, j’ai nommé la mangue, j’ai plus perçu cette dernière que la mirabelle. Emmanuelle a choisi le thé Spring Morning (thé vert gingembre, ginseng, ananas et nectarine) où l’on percevait bien le gingembre. J’ai particulièrement apprécié ce dernier, au point d’hésiter à m’en prendre un sachet…
Le sept cinq propose aussi des cocktails de fruit à 4,5 euros aux noms détonnants (Cougar puritaine, nymphette délicieuse pour les plus tape-à-l’oeil).

Au niveau des gâteaux

Le diable sous vitrine

ON ARRETE TOUT. C’était absolument divin. Qu’il s’agisse du carrot cake ou du gâteau banane speculoos, je n’étais pas loin d’hurler à la lune. Ni trop sucré, ni trop gras, j’ai englouti ma part en deux coups de cuillère et ai commencé à loucher dangereusement vers celle d’Emmanuelle…

A noter

> Les légumes et les fruits utilisés pour tous les gâteaux sont biologiques, les produits sont également des produits frais.
> Amis vegan et sans gluten, passez votre chemin malheureusement… C’est peut être la seule critique que je pourrai faire : l’absence de solutions de rechange pour vous.

4 réflexions au sujet de « Le sept cinq, pour un teatime et shopping en plein coeur de Paris »

  1. Oh j’y étais allée avec Adeline et je n’ai jamais écrit mon article dessus ! Tu me donnes trop envie d’y retourner… Même si à chaque fois, c’est trop dur de ne rien y acheter.

  2. Je suis allée à ce salon de thé un mois après son ouverture. J’ai été très déçue. Normal qu’il y ait la queue : 3 tables se battent en duel et le jour où nous y sommes allées, le banc au fond était squatté par des membres de la famille des propriétaires.Il ne restait que 2 tables ! Bien mince pour ce qui s’annonce comme un salon de thé …
    Vous soulignez avec raison le choix des thés qui sont majoritairement des thés parfumés (ce que nous détestons).
    Et si l’une d’entre vous souhaite se rabattre sur un café, LA déception : un ersazt de café américain. L’expresso leur est totalement inconnu.
    Côté gâteaux, le choix était limité à 3 offres , dont le fameux gâteau banane spéculos dont déjà l’intitulé me fait fuir à toutes jambes.
    Expérience pas prête d’être renouvelée, d’autant que parmi des collègues et amies, même ressenti pour la plupart.
    Dommage ….

    (En revanche, totalement en adéquation avec votre article sur La Bossue mon QG à Montmartre)

    1. Hello Chantal,

      Merci pour votre retour 🙂 Je suis étonnée de votre description, peut-être était ce dû à une ouverture trop récente et un manque d’organisation… Les tables étaient un peu plus nombreuses et ils ont désormais une terrasse.
      Je comprends aussi votre réserve concernant le thé, tout le monde n’est pas fan du thé parfumé et préfère les thés nature.. Je suis contente de savoir que la Bossue fait aussi partie de vos coups de coeur !! C’est un de ceux que je préfère également. Je vous recommande l’Essence du Thé et les salons de thé de la marque L’autre Thé (peut-être les connaissez vous déjà mais dans le doute !). Je pense que cela serait susceptible de vous plaire 🙂

      Valentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *